Mid-week point tricot numéro... 10?

Bonjour ! Vous aurez remarqué que j'ai fait l'impasse sur les points tricots au mois d'août, vacances en famille obligent. J'ai également un jour de retard pour le premier post de septembre rapport à la rentrée un jeudi. Même si je ne vous ai pas montré grand chose cet été, j'ai beaucoup tricoté, en particulier quelques modèles qui paraitront dans un magazine en automne. J'ai pu reprendre mon rythme de croisière tricot "personnel" à la mi août et je vais vous en parler, mais avant cela je me permets une petite parenthèse.

Je cherche la manière la plus élégante de parler de ça et c'est pas gagné. Nous sommes une toute petite poignée à exercer la profession de "designer de tricot" comme activité principale. Ce travail me remplit de joie à plein d'égards mais vous vous en doutez, car vous savez combien de temps ça prend de tricoter un pull et combien coûte un patron en moyenne, ce n'est pas le job le plus rentable du monde. Je le fais toutefois avec passion et parce que j'estime avoir quelque chose à apporter dans mon domaine. Je ne dis pas ça du tout par vantardise, je pense juste que c'est naturel quand on crée une entreprise et qu'on passe alors au delà du stade de hobby de se poser la question de savoir si son travail apporte quelque chose, si ce n'est de nouveau, au moins de frais. Ca me fait donc un peu mal au coeur de voir mon travail -et celui de mes collègues, pour qui j'ai beaucoup d'estime car loin de se tirer dans les pattes je trouve qu'on a besoin des autres pour exister, nous oeuvrons pour la même cause- je n'irai pas jusqu'à dire pillé, disons "digéré" par des gens sans univers. Quand chez un(e) vendeur (deuse) de patrons de tricot, vous voyez (ce ne sera jamais une copie littérale d'un modèle) par ici un style de manche qui ressemble au travail d'untel, un style de col d'un autre pull de quelqu'un d'autre, tiens, une illustration de pull à plat qui est normalement la signature d' une autre... passez votre chemin. Je ne dis pas qu'on invente l'eau chaude : on fait toujours 2 manches et un trou pour la tête et il arrive qu'on fasse des choses qui se ressemblent. Mais je pense que nous avons chacun(e) notre grammaire bien à nous, et si pour Clo , ou Nadia, ou Aurélie par exemple ça marche, c'est aussi bon pour moi parce qu'une tricoteuse ou tricoteur ira chercher des choses différentes chez les unes et les autres. On pourrait se dire qu'on s'en fiche, qu'on a nos univers justement et que les copieurs qui se rassurent à coups de pubs Facebook et Instagram payantes et de pseudo bonnes oeuvres tant pis pour eux, ils n'ont souvent même pas le talent de copier avec grâce. Mais quand même c'est triste et énervant. Parce que ça ne sert à rien.

Maintenant point tricot : - J'ai une demie chaussette en route depuis le Japon. Ca vous a fait des vacances que je ne vienne plus vous bassiner avec les chaussettes non? IMG_20160901_111421

- J'ai enfin fini l'écharpe du Kal qui Destash! IMG_20160901_111531

- J'ai presque fini un pull en Plumette de la Droguerie, ça faisait longtemps que je n'avais pas tricoté du mohair, ça m'avait manqué! J'étais à cours de fil mais c'est bon, mon sauveur m'a dépanné et je vais sûrement lancer un appel à test assez rapidement. IMG_20160901_111219

- Prise au dépourvu par ma panne de Plumette , en état de choc et de manque j'ai tapé dans un sac de Cusco de la Filature du Valgaudemar que j'étais sensé faire passer à Géraldine pour commencer un petit pull pour Gaby. IMG_20160901_111507

Et pour les projets très proches voilà ce qui va se passer : un Weasley Sweater tant désiré en Shetland Jamieson pour l'anniversaire de Gaby, un pull en Alpaga magnifique de La Droguerie, et sûrement un châle avec cette sublime laine peignée rouge de La Droguerie qui n'a pas encore de nom. IMG_20160901_111307

Les cours de tricot vont bientôt reprendre, il faut que j'atterrisse un peu et reprenne une organisation, de toute façon vous serez au courant!

A très vite!