Début de Week Point Tricot : le jour où on s'est réconciliés le magic-loop et moi

Bonjour ! Je tente avec ce post une question aux cracks de l'informatique : vous le savez peut-être si vous y êtes abonné, j'ai depuis quelques mois une Newsletter mais depuis, n'ayant à mon grand désespoir que 2 mains, un cerveau, et 24h pour une journée, je délaisse le blog alors que j'adore ça. J'aimerais essayer de coupler les 2, le blog post serait donc envoyé dans votre boîte mail et je vais y intégrer un récapitulatif des actualités, nouveautés, offres ... Qu'en pensez-vous ? Est-ce que vous auriez des idées de comment faire ça ? Idéalement il faudrait intégrer ce blog Wordpress dans une Newletter Mailchimp. Je prends toutes vos idées !

Etes-vous sur Instagram ? Si oui vous suivez peut-être les péripéties de La Chose Rose, la blouse que j'ai enfin fini de tricoter et à propos de laquelle je vous ai dis "je vais finir demain" déjoués durant. Cette Chose Rose a eu le mérite de me réconcilier avec le Magic-Loop. Normalement je déteste le Magic-Loop. Je trouvais ça galère et je perdais un temps fou à tirer le câble de l'aiguille. Je suis double-pointe addict pour les tout petits diamètre et sinon pour les manches je suis fan des Hiya Hiya 40 cm. Sauf qu'il se trouve que j'ai perdu mes Hiya Hiya de 4 mm et que sur mon lieu de vacances : impossible de se réapprovisionner. C'est le coeur lourd que j'ai du Magic Looper. Et ben figurez-vous qu'après quelques rangs, avec les Chiaogoo et un câble très long (je pense que la top qualité du câble + une grande longueur, c'est le secret) j'ai commencé à bien m'en sortir et j'ai même commencé à aimer ça. C'est une grande nouveauté je ne suis plus une Hater du Magic-Loop. Si ça se trouve la semaine prochaine vous me verrez vanter les mérites de la méthode continentale (non je rigole).

Je me suis bien amusée à tricoter cette blouse. J'ai retrouvé la Caresse qui fait vraiment des caresses aux doigts, j'en avais tricoté plein il y a un an ou 2 et je suis toujours aussi convaincue. Pour une blouse c'est parfait, beau drapé, souple, léger et chaud. Je suis plus ou moins dans une période rose (j'ai acheté un téléphone rose, je suis en train de peindre ma salle de bains en rose...) alors je suis contente avec ma laine. Je me fais aussi plaisir avec une construction sympa, j'ai commencé par l'empiècement avec un de mes points préférés en mailles glissées qu'on utilise souvent pour les talons de chaussettes. J'ai ensuite fait le col (j'aime bien le faire vite on a tout de suite l'impression que le travail est propre) puis j'ai relevé des mailles pour les manches. Enfin j'ai relevé des mailles pour le corps. Vous aimez les constructions un peu marrantes ?

Si j'étais aussi pressée de le terminer c'est qu'un carton de Duvet d'Anjou à la couleur dingo m'attend et que je vais en faire un cardigan avec plein de torsades dedans. Je trouve que c'est trop frustrant de voir la liste de tout ce qu'on a envie de tricoter et de n'avoir que 2 mains. J'avance dessus, lentement mais sûrement, et vous pouvez pas savoir le plaisir que ça me donne de retrouver mon aiguille auxiliaire, plein d'anneaux marqueurs et toute la quincaillerie nécessaire au tricot à points.

Connaissez-vous Cécile et Perlette ? Cécile est à l'Ecole de la Maille et elle fait un stage au bureau avec nous ce mois-ci ! Et ces jours-ci, elle habille Perlette la poupée de La Droguerie qui a froid aux cuisses depuis quelques mois (ma grand-mère me l'a tricotée ce printemps et la pauvre attend toujours sa garde-robe). Quels modèles Alice Hammer x La Droguerie aimeriez-vous voir dans la petite penderie de Perlette ? Cécile est en train de lui confectionner un petit Nuits Parisiennes et c'est plutôt super mignon.

A tout bientôt avec un truc vert et le cerveau entorsadé et une interview de Cécile qui va nous raconter l'école de la maille !

Je vous prie de m'excuser, cette semaine, pour des raisons techniques,  j'illustre mes propos avec des images que vous avez déjà vues sur Instagram. Cela ne se reproduira pas (trop j'espère) .